Avertir le modérateur

09/02/2007

Et on repart du côté de chez Frankie

medium_image_blog_presentation.3.jpgLes fidèles de Frankie sont maintenant habitués à revisiter, en cours de route, son univers. Si vous avez manqué quelques chroniques, l'heure du rattrapage a sonné. Et pour les nouveaux venus, c'est l'occasion de faire l'école buissonnière : il vous suffit juste de cliquer sur les liens...medium_blonde-jokes.3.gif

Le 17 janvier, Frankie a fait d'une pierre deux coups : elle a réhabilité les blondes et rendu les brunes encore plus jalouses...medium_censure_ici_et_maintenantt.jpg

Puis Frankie a parlé de la censure, de l'autocensure et de tous les petits arrangements qui vont avec. Frankie n'est pas Madame Soleil, mais elle a comme une intuition que ça ne va pas s'arranger...

 

medium_tenzindelek.2.jpg

Avec un petit clic à gauche du blog, vous pouvez aider à sa libération : son nom Tenzin Delek Rimpoché, condamné à mort par les chinois puis, grâce aux pressions internationales, à la réclusion à vie. Son crime : être un lama tibétain et vouloir préserver les traditions de son peuple.

 

Le 24 janvier, Frankie avait medium_etoiles_brillantes.2.jpgvraiment la tête dans les étoiles. De la mission Corot à Carl Sagan, elle a voyagé dans l'espace et ramené quelques poussières stellaires en hommage à ce grand scientifique qui pensait qu'un citoyen ayant accès à la connaissance est un citoyen libre.medium_annaok.gif

Puis, Frankie vous a parlé d'amour. Peut-être pas de la façon la plus optimiste qui soit, mais l'amour a aussi ses revers de médaille.

 

 

 

Lorsque Frankie  joue aux agentsmedium_skull.2.jpg secrets, c'est pour infiltrer la société secrète "Skull and Bones" et vous rapporter quelques infos sur l'Amérique de Bush. Ces infos, on ne les trouve pas sur nos chaînes nationales, ni dans nos grands quotidiens.medium_pacino.4.jpg

Quand Frankie part à la recherche de Pacino qui lui-même "looking for Richard", ça donne une chronique sur Shakespeare et sur le théâtre à la sauce "Pacino", c'est-à-dire : grandiose.

 

 

medium_monstre_a_deux_tetes.3.jpg

Puis Frankie, durant une nuit blanche, a revu le paysage politique et ses acteurs, aussi narcissiques, mais moins crédibles que ceux dont c'est vraiment le métier. Elle a soumis une idée intéressante à l'UMP, à TF1, a suggéré une idée d'union entre Sarko et Ségo, et a même proposé aux français un nouveau genre de personnalité politique hybride. Et de tout ça, est né le bûcher des vaniteux !

Pourquoi Frankie s'est-elle retrouvée au temps de Jésus ?medium_jesus.jpg A cause d'un malheureux sondage qui l'a prodigieusement agacé. Ce qui montre bien qu'on fait dire ce que l'on veut aux sondages, surtout sortis de leur contexte. Mais nous vivons une époque où l'information se doit d'être la plus courte (tronquée?) possible afin d'être aussitôt digérée par nos cerveaux embrumés de sommeil.

De là, Frankie a eu envie de vous parler de ce génie visionnaire qu'était medium_Planetes_en_collision.2.jpgle Dr Immanuel Velikovsky et de ses "Mondes en collision". Un vrai choc intellectuel.

 

 

 

 

Ses prochaines chroniques ne seront pasmedium_censure-4.3.gif :

Il y aura davantagemedium_einstein.jpg

 

 

 

 

 

Et de : medium_heve.3.jpg medium_conspiration.3.gif

Et encore :

medium_PileLivres.gif

 

 

 

 

 

 

medium_clap_cinéma.jpg

 

En résumé, ça va bouger chez la "muchacha en la ventana"

24/01/2007

Frankie a la tête dans les étoiles...

medium_telescope_de_nuit.3.jpg

Frankie a passé une partie de la nuit à observer les étoiles en se prenant pour une héroïne de Carl Sagan. Du coup, elle s'est interrogée sur ce que la mission européenne Corot, qui a décollé en décembre 2006 de la base spatiale de Baïkonour (Kazakhstan), allait bien pouvoir trouver. Les deux objectifs principaux de la mission sont la sismologie stellaire (la détection et l'étude des vibrations des étoiles) et la recherche de planètes telluriques (rocheuses, comme la Terre par exemple), soit de petites planètes solides, ni trop chaudes, ni trop froides, pourvues d'une atmosphère respirable et recelant de l'eau. Des planètes capables d'abriter la vie, voire la vie intelligente. Corot va explorer les systèmes planétaires de douze mille étoiles proches. Les scientifiques, à l'origine du projet, sont convaincus que, sur une telle quantité d'étoiles, des dizaines, voire des centaines, doivent être entourées de planètes favorables à l'éclosion de la vie. Jusqu'en 1998, personne ne savait s'il y avait d'autres systèmes planétaires que le nôtre dans l'Univers. A la surprise générale, un astronome suisse, Michel Mayor, a découvert une énorme planète gazeuse ressemblant à Jupiter, tournant autour d'une étoile comparable à notre soleil. Les scientifiques pensaient qu'il s'agissait là d'une exception, mais ils se trompaient. Sept ans plus tard, plus de deux cents planètes lointaines, baptisées exoplanètes, ont été découvertes. Une véritable révolution qui bouscule bien des certitudes !

medium_etoiles.jpgFrankie s'est prise à rêver de l'Univers, se remémorant les descriptions quasi poétiques que Carl Sagan livrait dans ses ouvrages. Un de ces rares scientifiques qui, toute sa vie durant, s'est attaché à démontrer que la science pouvait être fascinante, même pour Frankie, plutôt cancre en ce domaine. Jusqu'à son dernier jour, Carl Sagan a conservé l'intime conviction qu'un citoyen ayant accès à la connaissance est un citoyen libre, ce qui lui a valu d'être catalogué, par ses pairs, dans la liste des "naïfs"... Détenteur d'un grand savoir, capable de le communiquer avec brio, qu'il soit armé d'une plume ou d'un micro, qu'il parle de la composition chimique des comètes ou de la survie de notre espèce, Sagan parvenait à émouvoir l'auditoire le plus blasé. Ses centres d'intérêt (astronomie, biologie, le cerveau et la possibilité de vie extraterrestre) étaient trop éparpillés pour faire de lui un candidat au Nobel. Tout au long de sa carrière, il fut déchiré entre la recherche et la communication, partagé entre le travail obscur - sans lequel il n'aurait pas eu cette crédibilité auprès des journalistes - et la célébrité qui lui aliéna une partie de la communauté scientifique. Les jaloux l'accusaient d'être un arriviste et de posséder un ego démesuré, ce qui lui aurait valu quelques amitiés perdues. Mais l'ambition du scientifique n'était pas de devenir recteur d'université.

medium_sagan9.jpgAutour des années 60, tandis que Sagan travaillait comme consultant pour la Nasa, les journalistes se mirent à faire appel à lui. Après 1973, il devint une "superstar" grâce à ses apparitions régulières au Tonight Show, le célèbre talk-show du non moins célèbre Johnny Carson. Le point culminant de ce parcours fut la série télé documentaire "Cosmos", en 1980, de treize épisodes d'une heure, formidable initiation aux mystères de l'univers, du cerveau, de l'intelligence. Quatre cent millions de personnes, dans plusieurs dizaines de pays, ont eu le privilège de suivre Carl Sagan se promenant de la bibliothèque d'Alexandrie à l'Encyclopaedia Galactica, d'Athènes jusqu'au centre de la galaxie, du Big Bang à l'Homo Sapiens. Jamais un documentaire télévisé n'avait eu pareil succès. Pour une partie du monde, le scientifique représenta la lumière dans les ténèbres de l'ignorance.

Un peu avant sa mort, il écrivait au sujet des professeurs d'école : « C'était une plate mémorisation du tableau périodique, des plans inclinés, de la différence entre l'anthracite et le charbon... Il n'y avait aucun sens du merveilleux, aucune perspective... Vous pouviez trouver des livres prodigieux sur l'astronomie dans les bibliothèques, mais pas dans la classe. » Critiqué par ses confrères qui n'appréciaient pas de le voir se vendre sur des plateaux de télévision, lui s'en réjouissait : « Johnny Carson m'offre la plus grande salle de classe du pays. » Tous les profs qui, depuis des décennies, réussissent à faire détester la science aux adolescents débordants de curiosité qui atterrissent dans leur classe, ont de quoi méditer.

Sagan avait une foi inébranlable en la science, au point de déclarer : « Donnez à une nation l'objectif de conquérir le cosmos, et elle pensera moins à faire la guerre ; entrez en contact avec une civilisation extraterrestre avancée, et elle nous aidera à vaincre nos primitifs problèmes. »

medium_weirdos.jpgCe qui amène Frankie à faire un clin d'œil en direction d'un scientifique nommé Jean-Pierre Petit qui a passé une grande partie de son temps à tenter de "vulgariser" la science et ne s'est pas fait que des amis, et à reprendre la phrase de Bill Watterson, extraite de la bande dessinée culte "Calvin et Hobbes" : « Je crois quelquefois que le signe le plus flagrant qu'une vie intelligente existe quelque part dans l'univers est que personne n'a essayé de nous contacter. »

Et soudain Frankie prend peur : compte tenu de ce que les humains ont fait subir à la planète Terre, elle imagine ce qu'ils pourraient faire de ces mondes merveilleux s'ils avaient l'occasion d'y mettre les pieds.

Quitte à sonder le cœur des étoiles, espérons qu'ils le fassent à distance !

 

 

A lire : "Carl Sagan : A Life in the Cosmos" de William Poundstone  (davantage basé sur les écrits scientifiques, leur valeur et leurs implications)

"Carl Sagan : A Life" de Keay Davidsonse qui s'est davantage intéressé au "raconteur" d'histoires qu'était Sagan

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu