Avertir le modérateur

14/02/2007

Frankie et les Dakinis

450px-Dakini_Tibet_Guimet_21107.jpgFrankie a décidé de vous entraîner à la suite des Dakinis ( Khandro ou Khandroma en tibétain), littéralement "celles qui voyagent dans l'espace". Ces déités féminines aux pouvoirs spirituels sont considérées comme des messagères célestes, des émanations des bouddhas. Elles sont aussi les gardiennes des enseignements secrets. Elles symbolisent l'énergie féminine, parfois destructrice, mais le plus souvent créatrice, liée à la connaissance transcendante à la réceptivité, à l'ouverture totale, semblable à une danse dans l'espace illimité.

La langue des Dakinis désigne le sens intime des termes utilisés dans les textes tantriques et brise l'univers profane pour le remplacer par un univers à niveaux convertibles et intégrables. Le yogin qui accomplit la cosmisation de son corps doit aussi vivre la destruction du langage, indispensable à son entraînement spirituel.

Les Dakinis accompagnent fréquemment les déités représentées dans l'iconographie du "Véhicule de Diamant". Il s'agit là d'anciennes fées ou sorcières, d'origine chamanique, intégrées dans le tantrisme tibétain qui a englobé dans ses pratiques certaines coutumes du chamanisme du nord de la Mongolie. Pour certains, dak signifierait "appeler en criant ou en frappant" en référence aux tambours et psalmodies des femmes chamanes.medium_dhaka_hindu_dhakeshwari_temple.jpg

Au Bengale, et dans l'actuel Bangladesh, région d'origine du missionnaire Atisha où le culte des Dakinis était autrefois répandu, dakh, "pur" ou "incomparable", serait à l'origine du nom de la ville de Dhâkâ et de celui de la déesse Dhakeshwari qui y a un temple.

medium_le_souffle_ardent_de_ladakini.jpg

Pour s'immerger totalement dans l'univers des Dakinis, il faut lire le passionnant ouvrage de Judith Simmer-Brown "Le souffle ardent de la Dakini". Cette étude approfondie, consacrée au principe féminin dans le bouddhisme, nous aide à dépasser le niveau souvent superficiel des considérations sur la place de la femme dans cette tradition, alors qu'elle y personnifie l'aspect indomptable et incisif de la sagesse. Si le livre combine récits traditionnels et commentaires de maîtres contemporains, il nous éclaire sur des points restés confus quant aux pratiques et symbolisme divinatoires. L'auteur nous guide avec délice vers ces Dakinis qu'elles soient "secrètes", "intérieures", "extérieures" et "extérieures-extérieures" (celles sous forme humaine) selon les quatre niveaux d'interprétation inhérents, qu'elles soient "mondaines" ou de "sagesse" (comme la mère de tous les bouddhas, la Prajnaparamita), "mangeuses de chair" parées d'ornements crâniens, dansant dans un charnier, symbole du renoncement et de la retraite hors des huit préoccupations mondaines, ou "danseuses célestes", nues comme la présence éveillée. Selon l'interprétation bouddhiste, la nudité de la Dakini symbolise la nature propre révélée, l'absence d'ego ou d'obstacle mental. Son aspect féroce et ses accessoires évoquent les figures de Kali ou Durga : le crâne rempli de sang que la Dakini s'apprête à boire fait allusion à l'épisode où Kali but le sang du démon Raktabeeja, la fiole qui le remplace parfois est l'élixir de vie et de force de Durga ; le couteau-racloir sert à séparer les chairs des os et signifie le dépouillement de l'ego et de l'ignorance. Le trident (khatvangha) est à l'origine un des emblèmes de Shiva, homologue masculin de Durga et Kali, divinité liée aux pratiques tantriques. Les trois têtes enfilées sur une hampe, de bas en haut, une tête fraîchement coupée (bleue), une en état de décomposition (rouge), un crâne (blanc), représentent dans le bouddhisme tantrique le futur, le présent et le passé.medium_prajnaparamita.jpg

S'il est plus facile de se référer aux allégories, il est peu aisé de rencontrer des Dakinis vivantes, encore moins aisé de les différencier du commun des mortels. Mais, comme dans tout mythe, il n'appartient qu'à nous, pauvres humains, de différencier les représentations plus au moins abstraites de personnes existantes.

Ouvrez grand les yeux ! Sait-on jamais...

 

Lexique tibétain : cliquez ici !

Et pour retrouver les photos légendées, cliquez ici !

Commentaires

Très joli billet.
Moi j'ai trouvé la mienne.
Mais peut on avoir plusieurs âmes soeurs ?
Je sais, c'est à peu près aussi prétentieux de de calculer les chances de gagner deux fois aujourd'hui à la super cagnotte du loto de la St Valentin...
N'empêche.
C'est sans doute l'effet magique de la divinité tibétaine qui habille ma poitrine depuis l'anniversaire de mes quarante ans, quelques part au pied des montagnes du ciel, à la frontière de chine.
le cadeau d'un ami photographe américain autour d'un feu de camp dans une nuit rendue moins froide par la vodka artisanale Kirghyse...
Depuis ces éclats de rires au milieu de nulle part, c'est sûr, cette tara verte s'occupe de moi...;-)
Peut être aussi parce qu'elle cache au verso une image interdite...

Écrit par : mclane (e-meute) | 14/02/2007

Voilà un commentaire qui nous transporte bien loin... Une petite citation de Milarepa :" La femme est par essence la sagesse,
La source de la prajna spontanée et du corps subtil.
Ne la considère jamais comme inférieure;
Efforce-toi particulièrement de la voir comme Vajravarahi."

Écrit par : frankie | 14/02/2007

J'ai laissé penser cela ?

Écrit par : mclane | 14/02/2007

Non mcLane, il n'en est rien ! J'avais plutôt la vision d'un Out of Africa au Kirghizistan, monde oublié s'il en est (excepté la cagnotte du loto mais Milarepa n'a rien écrit à ce sujet à ma connaissance. ) Et puis va savoir pourquoi, mon esprit a viré à babord ou a tribord, je ne sais plus, et je me suis retrouvée avec Vajravarahi. Merci pour ton commentaire si plein de poésie !

Écrit par : frankie | 14/02/2007

@ McLane : c'était bien au Kirghizistan ?

Écrit par : Frankie | 14/02/2007

Là les esprits vagabondent ... virevoltent .... C'est la st Val...
Donc ce soir, c'est pas touche !, rien qu'avec l'esprit : tentra ou tentra pas ? résistra ou résistera pas ? ....
Mais c'est tout de même tentant la double cagnotte !!!! hé hé !
Vous aviez cru quoi ?

Écrit par : bb | 14/02/2007

Ah chère Frankie qui nous fait peur le lundi, qui nous enchante le mercredi et qui nous réserve quoi pour vendredi ? On suit de ce côté-là de la frontière, pas la même que celle de mcLane... Ton blog c'est tellement toi quand on te connaît : on y est comme a la maison, à son aise, et on a plus envie de le quitter... On a envie de fureter un peu partout. Longue vie à ce blog et à toi, Frankie...

Écrit par : JPaul | 14/02/2007

Oui Frankie, c'était bien là-bas.
Un endroit que je vous recommande. Pas facile d'accès, mais le peuple mongol en haute montagne, c'est un voyage à travers le temps.
L'impression pour un temps de vivre dans ce qui aurait pu être un album de Tintin.
Hier soir c'était la St Val comme dit bb. Un après-midi entier aux fourneaux pour faire un petit repas malgache. Sambossas au poisson, aux légumes et à la purée épicée, cari massalé de porc et haricots rouges au lait de coco.
Punch coco-banane en apéro.
Un vrai dîner d'amoureux. Bon oki, faut pouvoir se libérer une demie journée entière entre les achats (à Montreuil c'est facile) et la cuisine.
Pour la double cagnotte, cela paraît tentant hein ? ;-)
Sinon, j'ai pas tout saisi la remarque de Jpaul sur la frontière...;-)
Pas grave. Je n'en connais pas beaucoup des limites !
Bonne journée à tous.

Écrit par : mclane | 15/02/2007

Et restera toujours la femme adultère de ses quatre éléments, Le feu, l'eau, la terre, le ciel. Et nous resterons toujours les paîens de sa foi. Et accepter de n'être que nageoire, aile, braise et germe.

Écrit par : martingrall | 15/02/2007

Alors un très bon post!
C'est la toute première fois que je passe sur ce petit blog : je suis déjà une fan .
Est-ce que tu vas encore laisser ta plume filer au sujet de ça ?!
Encore félicitations !
A très bientôt !

Écrit par : Baignoire | 18/03/2013

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu