Avertir le modérateur

20/12/2006

Run, Frankie, run...

medium_paris_nuit.jpgCe matin, à 6h, Frankie faisait son jogging. 45 minutes de course pour chasser les effets secondaires d'un tas de détestables habitudes (heures de sommeil : 4, cigarettes : 3, caféine : 2 tasses, le reste : hum hum, ça ne concerne qu'elle). Une heure avant, le garçon avec lequel Frankie traîne a marmonné dans un demi-coma : "Foutue intégriste !" avant de se tourner et de se rendormir, le bien heureux.

Mais il n'a pas tort. La course devient une drogue. Plus on court, plus on a envie de courir et plus on a envie de courir, moins on comprend pourquoi les autres ne courent pas...

Et c'est fou ce qui peut lui passer par la tête pendant que ses pieds avalent l'asphalte : d'abord une certaine reconnaissance envers ces petits matins vierges de tout parasite, un peu d’égoïsme aussi parce qu'elle croit être la seule au monde à profiter d'un ciel violacé parsemé d'éclats rose et bleu, et comme elle a la chance de courir autour d'un grand square, elle se voit siffler par une bande d'oiseaux farceurs. A chaque tour, ils se postent comme pour lui faire une haie d'honneur et dès qu'elle est passée, ils s'envolent en piaillant. Au tour suivant, ils sont à nouveau alignés en rang d'oignon... medium_oiseaux.jpgUn de ces jours, ils vont peut-être finir par courir avec elle... Imaginez  Frankie courant, suant, soufflant, escortée par des volatiles joggeurs. Ca réveillerait peut-être le quartier bien morose ces temps-ci.

Bref, vous l'aurez compris, Frankie ne s'en lasse pas. Pluie, vent, froid, admirateurs ou pas, elle court parce que de sa course va dépendre l'humeur du jour. Et au retour, lorsqu'elle se regarde dans le miroir, c'est comme si elle venait de faire une rencontre du troisième type... Et si comme Frankie, on regardait un peu autour de nous, si on laissait notre regard vagabonder et repérer ce qu'il y a encore de beau, si on laissait le petit matin se prolonger un peu, et si on se mettait à sourire, juste pour essayer, voir si on sait encore faire, et ce en dépit de nos souffrances, de nos combats quotidiens et  de cette société parfois (souvent) désespérante, il se pourrait alors que la vie nous rende la pareille...

Run Frankie, run...

Commentaires

the running woman !!! la chasse à la femme ?

Écrit par : bb | 20/12/2006

En voilà une qui a lu Stephen King. Il y a aussi le "Run, baby, run" de miss Crow dans son tuesday night music club (très bon album) et enfin il y a le "cours, lola, cours" film allemand de Tom Tykwer (99) peu prisé par la critique mais bon : si les critiques étaient des gens intelligents, ça se saurait... On a les références que l'on peut !!!

Écrit par : On the borderline | 23/12/2006

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu